06 95 47 87 82

Comment rédiger une annonce immobilière parfaite ?

La question nous est souvent posée, comment rédiger une annonce immobilière parfaite, qui puisse attirer l’œil de vos futurs visiteurs ?

Faire une estimation de votre bien immobilier

L’estimation de votre bien immobilier est définitivement la première étape ! Alors on ne va pas réécrire notre article « Estimer sa maison seul(e) » mais voici vos deux possibilités :

Attention, soyez objectifs ! Notre maison (ou appartement) est souvent la plus belle du quartier, en plus on a fait des travaux pour l’embellir etc. Oui, c’est vrai, mais pensez bien que tout le monde n’a pas les mêmes goûts, et que la cuisine Ikea que vous avez fièrement monté tout seul n’est peut-être pas au goût de vos futurs acquéreurs (une pensée sincère aux fans des couleurs jaune poussin et du vert kaki… ce ne sont pas des couleurs toujours très appréciées… on dit ça on dit rien !)

Rédiger une annonce immobilière courte

Pas de blabla ! Keep It. Il faut rédiger une annonce immobilière courte. Et cela vaut pour tout, votre annonce, votre visite et vos explications en général. Soyez bref et concis s’il y a des infos manquantes on vous les demandera, mais si vous êtes barbant, cela fonctionnera moins bien.

Néanmoins ne faites pas l’impasse sur les éléments techniques qu’on vous détaille dans cet article.

Un titre significatif pour bien rédiger une annonce immobilière

Pour bien rédiger une annonce immobilière, dites en une phrase ce que les visiteurs doivent retenir ! Par exemple « Appartement traversant avec balcon donnant sur jardin sans vis-à-vis ».

C’est la quintessence de votre bien immobilier, ce qui vous a poussé à acheter il y a 10 ans.

Il faut donc simplement répondre à la question : Pourquoi ai-je acheté cette maison ou cet appartement ? Un Quartier est sympa, l’exposition plein sud, jardin, écoles et commerces à proximité, bus, métro ou tram pas loin, la façade ou les parties communes sont « stylées », on s’y sent bien, pas de bruit. Bref !

Faites simple est honnête, car c’est votre maison, personne ne la connaît mieux que vous !

Les éléments techniques à savoir pour rédiger une annonce immobilière

Donnez toutes les informations techniques nécessaires pour bien rédiger une annonce immobilière. C’est le minimum, cela vous évitera les appels qui ne servent à rien, les montagnes de mails posant inlassablement les mêmes questions, etc.

Mais alors quels éléments donner ?

La surface (loi carrez si vous êtes en copropriété), les différents diagnostics (DPE, plomb, gaz, etc.) – entreprise que nous avons testé (Antéo)- , le montant de la dernière Taxe foncière et des charges de copropriété, le nombre de places de parking, présence ou non d’une piscine (si vous n’avez pas de piscine c’est pas grave mais s’il y en a une dites-le !), idem pour la présence éventuelle d’un gardien et précisez l’adresse (ou la rue si vous ne souhaitez pas attirer les curieux).

Petit bonus, vous pouvez faire mention des possibilités d’agrandissement ou de surélévation, si c’est le cas. Plus votre bien immobilier peut être agrandi, plus sa valeur potentielle augmente et les acheteurs sont à la chasse de ces bonnes affaires immobilières.

Rédiger une annonce immobilière avec belles photos !

Rédiger une annonce immobilière avec de belles photos, c’est ce qui fera la différence entre une annonce qui donne envie et une annonce qui se perdra. Mettre son bien en valeur passe par cette étape – Une agence rapide et pas chère pour les particuliers PixCity.

Si vous ne souhaitez pas engager des frais, faites l’effort de faire de belles photos, avec votre smartphone si vous voulez mais jolies !

Mais soyons honnête cela ne coûte pas grand-chose, c’est efficace et cela fait gagner un temps fou !

Les diagnostics immobiliers obligatoires : faire un DPE

Faire votre DPE (un diagnostic de performance énergétique), c’est primordial pour mettre son bien en vente. Il y a aussi d’autres diagnostics à faire (plomb, termites, gaz, électricité, etc. mais ils dépendant de votre zone – demandez à notre diagnostiqueur).

Petit rappel sur la valeur verte d’un bien immobilier, plus un bien à un DPE proche de « A » mieux il se vendra. Si le résultat du diagnostic est « mauvais » demandez des conseils pratiques à votre diagnostiqueur, il saura vous dire ce qui est le plus important (en général, changer les radiateurs électriques, les fenêtres et le cumulus sont les éléments les plus récurrents).

Les tests sont valables entre 6 mois et 10 ans (et prorogeables si besoin) donc n’attendez pas au risque de retarder votre vente et de perdre votre acheteur, plus tôt c’est fait et mieux c’est. C’est ainsi que font les pros.

Vous savez tout, si vous avez toujours des questions posez-nous vos questions ICI