06 95 47 87 82

Comment acheter sa maison à Toulouse ?

Comment acheter sa maison à Toulouse ?

Acheter sa maison à Toulouse est une question que beaucoup n’ose pas se poser. Une question de budget pour certains, une question de nuisance pour d’autres, mais sachez dans tous les cas que cela n’est pas un rêve inaccessible. Il y a des maisons à vendre à Toulouse pour tous les budgets et dans cet article nous vous expliquons comment les trouver.

Acheter sa maison à Toulouse : choix d’avenir ?

Acheter sa maison à Toulouse, ou dans une grande ville est un choix souvent payant, à l’image de ceux qui ont pris le pari d’acheter une maison à Paris il y a 30 ans quand les prix étaient encore accessibles et qui se retrouvent aujourd’hui à la tête de patrimoines immobiliers impressionnants. Sauf qu’avec le recul des années, il est toujours facile de porter une jugement évident sur une situation. Aujourd’hui la question est posée différemment : l’immobilier en centre ville va t il continuer de monter ?

Et dans la même logique est-il intelligent d’acheter une maison en centre-ville de Toulouse à une période où les prix sont déjà élevés ?

Nous nous sommes penchés sur le sujet pour trouver une réponse à un débat de fond qui anime les discussions depuis déjà longtemps. Pour cela nous nous sommes rapprochés des expériences menées par la TSM (Toulouse School of Managment) avec la simulation d’un marché immobilier restreint à 3 acheteurs/vendeurs dont le dernier ne peut pas revendre.

L’idée là n’est pas de retracer l’intégralité de cette expérience mais plutôt de comprendre ses conclusions. Cette expérience retrace donc le comportement d’achat et de la formation du prix d’un bien immobilier tout en sachant qu’un jour ce bien ne pourra plus être revendu (cas théorique et très rare mais qui se produit dans le cas d’une crise grave).

La conclusion est la suivante : la formation des prix en immobilier se rapproche aujourd’hui de celle d’une bulle, mais cette bulle se forme de manière totalement rationnelle en pariant sur l’irrationalité du prochain acheteur. En bref, j’achète aujourd’hui car je fais le pari que je trouverai toujours un acheteur « prêt » à me l’acheter quel que soit l’état du marché immobilier.

Pour ceux qui ne souhaitent pas rentrer dans les détails, je vous explique : c’est rassurant d’acheter sa maison en centre ville de Toulouse car on se soucie moins de la revente. Car il sera plus facile avec les années, vu les conditions de saturation de certaines grandes villes, de revendre à un « bon prix » sa maison à Toulouse.

Acheter sa maison à Toulouse et surveiller l’arrivée des promoteurs

Pour les plus « joueurs », il est intéressant de se renseigner auprès de l’urbanisme, car les règles très strictes que cette administrations surveille de près ont une incidence irrémédiable sur la valeur de votre patrimoine dans 20 ou 30 ans. En effet, acheter une maison avec un terrain à Toulouse peut être l’affaire de votre vie si jamais un promoteur vient à s’y intéresser. Devant, encore une fois, l’augmentation de la population au coeur des grandes villes et la saturation des logements, les services d’urbanisme comme celui de Toulouse, veillent chaque année à créer des zones où les promoteurs peuvent créer de nouveaux logements en centre ville. Si par chance, ou par anticipation tactique vous avez su anticiper les règles d’urbanisme de votre quartier avant d’acheter sa maison, vous vous retrouverez potentiellement sur un terrain d’une grande valeur.

Attention tout de même au revers de la médaille. Si un promoteur s’intéresse au terrain de votre voisin il est souvent plus malin de proposer le votre plutôt que d’essayer de dissuader le promoteur. La proximité avec un projet de promoteur provoque régulièrement un effet de « gel » des transactions dans la rue et son environnement proche, pendant la durée des travaux en raison de l’incertitude qui est rattachée. Il est donc important à la fois de se tenir informé de l’arrivée d’un potentiel projet et d’essayer de s’inclure dans ce dernier plutôt que de faire front. Acheter une maison en centre ville, dans une zone où la densité est importante peut représenter un risque ou une opportunité très intéressante.

 

L’achat sa maison au centre-ville de Toulouse : Taxes et aménagement public

Car c’est aussi ça vivre en ville ! Avec l’achat d’une maison au centre-ville de Toulouse, profitez des commerces accessibles à pied, des écoles « cotées » pour les enfants, et des sorties en fin de journée et pour les weekends. D’autant que pour tout ça, les habitants des quartiers des grandes villes payent, la grande majorité du temps, des impôts fonciers moins importants qu’en périphérie. Car en effet, le montant des impôts collectés dans un environnement très dense est plus important que dans des zones périphériques, par conséquent la taxation individuelle est moins lourde (s’ajoute à cela la collecte des CET, ancienne Taxe d’apprentissage des entreprises situées sur la commune). Au final, ce qu’il faut retenir c’est que le fait d’acquérir une maison en centre ville a des financiers !

Mais attention, se trouver un logement décent centre-ville est déjà un défi, mais trouver une maison en centre ville proche des équipements publics (écoles, métro, bus, mairies, etc.) est une mission quasi impossible. Du moins dans un budget ne dépassant pas les 450 000 € à Toulouse.

Bien acheter sa maison à Toulouse grâce à une bonne négociation

Bien négocier l’achat de sa maison n’est pas toujours facile, surtout si vous cherchez dans un secteur très prisé. Mais cela reste tout à fait possible et il y a même des critères qui doivent vous alerter pour entamer les négociations.

Le premier critère pour bien négocier l’achat d’une maison à Toulouse, c’est le temps. Depuis combien de temps le bien est il en vente ? Si le bien immobilier est à la vente depuis moins d’un mois, les propriétaires vendeurs, ou l’agent immobilier, seront moins réceptifs à une offre bien en dessous du prix affiché, il faut donc être patient. En revanche, passé le délai de 2 mois, vos chances sont bonnes et cela pour 2 raisons majeures : vous serez peut être les premiers à faire une offre, et s’il y a une agence immobilière « en exclusivité » son mandat se rapproche doucement de la fin de sa validité et cherche donc à motiver le propriétaire pour vendre.

Le deuxième critère pour une bonne négociation en immobilier c’est l’entente avec votre interlocuteur (agent immobilier ou propriétaire), si la maison vous plait, faites en donc un ami, soyez également poli et courtois vous n’êtes pas « client » à proprement parler. Cela facilite votre négociation et vous fera peut être économiser un peu d’argent à l’achat. Beaucoup d’acheteurs, tentent une négociation agressive (« il y a beaucoup de travaux », « il faut tout refaire », « ça je vais refaire ou casser pour refaire », etc.) et ce genre de méthodes fonctionnent très peu pour l’achat d’une maison en centre ville

Enfin, troisième et dernier critère important pour bien négocier l’achat de sa maison à Toulouse c’est la taille et le prix. En effet, plus la maison est « chère » (au delà de 500 000€) et moins il y a d’acheteurs potentiels et donc plus la négociation est à l’avantage de l’acheteur. Si vous avez donc un budget au delà de 500 000€ vous constaterez par vous même que beaucoup de biens immobiliers restent en ligne quelques mois avant d’être vendus, cela vous donne l’avantage, profitez en !

Comment acheter sa maison à Toulouse sans agence immobilière ?

Acheter un bien immobilier sans agence immobilière est pour beaucoup assimilé à une bonne affaire. Dans les faits, ce n’est pas toujours le cas, car le propriétaire vendeur en profite souvent pour garder la marge qu’une agence immobilière aurait pris. En revanche l’intérêt d’acheter sa maison entre particuliers est de pouvoir négocier sans l’intervention d’un professionnel dont la rémunération est en jeu, mais aussi dans certains cas de négocier « hors marché ». Cela signifie que votre voisin est peut être vendeur de sa maison mais il n’est pour le moment pas décidé à publier une annonce ou faire appel à une agence immobilière. En revanche, il est tout à fait possible de le solliciter pour savoir s’il est intéresse à vendre son bien.

Pour cela rien de plus simple, lorsque que vous êtes intéressé par un quartier précis, leboncoin.fr n’est pas la seule option pour acheter sa maison entre particuliers. Utilisez les méthodes des professionnels, faites des flyers (ou prospectus). En effet, réaliser de petits flyers que vous posterez directement dans les maisons des quartiers cibles. Cela attirera l’attention des propriétaires et vous permettra d’être seul sur le « coup ».

Quoi mettre dans les flyers ? Faites simples ! « PARTICULIERS recherchent MAISON 5 CHAMBRES avec JARDIN et GARAGE dans votre rue ou secteur très proche. Appelez moi au 06.95.47.XX.XX ». Mais attention cette solution fonctionne si et seulement si le volume est là. Faites donc les maisons du quartier en question, mais aussi, les écoles, les salles d’attente des cabinets médicaux, des coiffeurs, les restaurants du coin, etc.

Acheter sa maison avec un chasseur immobilier à Toulouse

Enfin si vous cherchez la perle rare et que les solutions proposées plus haut ne vous correspondent pas, faites appel à un chasseur immobilier pour acheter sa maison à Toulouse. Son métier consiste exactement à faire ce que nous détaillons plus haut, mais aussi à négocier en direct avec les agences immobilières. Son aide peut être d’un très grand service car il vous fait économiser du temps dans votre recherche et de l’argent dans son aide à la négociation. Tout est parfait donc ? La seule chose que vous impose le chasseur immobilier pour trouver un bien immobilier à Toulouse c’est de le laisser travailler seul sans chercher également de votre côté. Pourquoi ? Car c’est son travail et qu’il est payé pour cela, enfin il sera payé uniquement s’il trouve le bien de vos rêves, ce qu’il fera si vous lui laisser totalement la main.

Une bonne adresse ? Oui : Béatrice BARBE MOURA – Home Regard à Toulouse : 06 43 86 14 16 appelez de notre part !

Acheter sa maison à Toulouse : quelles sont les démarches à effectuer ?

Définir son budget avant d’acheter sa maison

Vous avez trouvé ! C’est cette maison que vous voulez, maintenant il vous faut avancer dans les démarches. Bien évidement la démarche à effectuer en priorité c’est vérifier votre budget avant même de faire une offre, sinon vous risquez de voir vos rêves retomber si votre budget ne correspond pas à vos attentes. Renseignez vous auprès de votre banque ou d’un courtier en financement pour cette étape.

Choisir un notaire pour l’achat de sa maison est primordial

Une fois cette formalité remplie, et que vous avez fait une offre, qui a été acceptée par le propriétaire quelle est la suite ?
La première chose est de passer chez un notaire pour signer un compromis de vente (aussi appelé sous seing privé). Ce rendez-vous n’est pas systématiquement réalisé chez un notaire, certaines agences immobilières proposent de le rédiger, mais selon nous, l’achat d’une maison est un moment important il est donc préférable de choisir un notaire pour ce premier rendez-vous et ainsi éviter les complications futures.

« Le choix de votre notaire est libre et personne ne peut vous l’imposer.
Vous pouvez ainsi le choisir en fonction de sa proximité, par recommandation, après l’avoir rencontré…
Ce choix est important, car le notaire n’est pas là uniquement pour « officialiser » un acte de vente, mais aussi et avant tout, pour vous conseiller et vous assister. » http://www.notaires.paris-idf.fr

Les conditions suspensives lors de l’achat de sa maison

Les conditions suspensives sont les conditions posées pour la bonne réalisation de la vente. Sans ces éléments la vente ne se fera pas. Derrière ces termes juridique se cachent en réalité des choses très simples (Lire notre article : Les termes techniques immobiliers à connaître). Concernant l’acheteur de la maison il n’y a en général qu’une seule condition suspensive : obtenir un financement dans le délai de 2 mois. Ce délai peut être adapté à une situation particulière (ex: recherche d’une assurance emprunteur lorsque l’acheteur a ou a eu un problème de santé) il peut être donc allongé en cas d’accord entre les deux parties. Dans certains cas certains acheteurs proposent de renoncer à ces conditions suspensives pour passer devant la concurrence d’autres acheteurs, mais il prend un risque important car il devra payer la somme due le jour de l’acte sans délai.

Côté vendeur, la condition pour la bonne réalisation de la vente est que la maison ne soit plus sous le coup d’une hypothèque ou tout autre caution qui pourrait venir réclamer le paiement d’une quelconque dette au futur acheteur du bien en question. Cela est en général l’affaire du notaire qui procède à une demande de « main levée » à la banque du vendeur si la maison est toujours concernée par le remboursement d’un crédit (immobilier ou non).

Si vous avez des questions concernant l’achat d’une maison à Toulouse, n’hésitez pas à nous écrire, nous serions ravis de vous aider gratuitement et d’enrichir le contenu de notre blog par la même occasion.

Martin de Commentvendresamaison.fr